MANAGEMENT & SOCIOLOGIE

La rentrée sociale : guerre ou paix ?

Publié le 08 septembre 2017 à 11:42:42

Depuis quelques jours, le contenu de la future « loi Travail » est connue et sera entérinée par des ordonnances fin septembre. Macron 2 va succéder à Macron 1, ce qui laisse présager de sombres nuages et d’avis de tempêtes.
Que va faire la CGT ?... du « mélenchonisme » ! Et la CFDT ? Et FO sera-t-elle pour la paix des braves ? Jusqu’au nouveau leader de la CGC qui promet du sang et des larmes sur le sujet de l’instance unique !

La rentrée se fera contre vents et marées parce que c’est notre dernière chance

La France n’a aucun intérêt à se laisser aller à ses vieux démons. La France de la cohabitation est morte comme était morte la France de la collaboration. Puisse venir la France de la co-construction.
La co-construction est un mode relationnel attendu par les jeunes générations qui veulent être acteurs de leur destin et ne pas se voir imposer des décisions et des options. Les jeunes ne veulent pas être managés comme des babyboomers alors que le contexte économique des babyboomers n’existe plus. La co-construction repose sur la véritable définition du dialogue social qui est de construire ensemble le cadre de référence constitutif de la vie en société et d’y parvenir par l’empathie, la discussion, l’échange.
Nous devons nous révolter contre les attitudes permissives qui s’ingénient à tout refuser sans essayer d’avancer et de progresser. Nous devons défendre nos avantages mais cela suppose qu’une entité les finance. Euromillion, l’état, Trump, les caisses de grèves ?... Qui en dehors de nous-mêmes, nos entreprises et notre capacité à générer de la valeur ?

La dynamique sociale va remplacer la relation sociale

La relation sociale est statique et ne fait que constater une situation qui peut se révéler positive ou négative. La relation sociale subit plus qu’elle n’agit. Elle participe d’une attitude de résignation.
Le moment est propice pour être pugnace et volontariste. La dynamique sociale exprime du mouvement et de l’envie même si elle peut, momentanément, piétiner et régresser. L’énergie dégagée doit l’être  en permanence au moyen d’attitudes et d’actions ouvertes.
La stratégie sociale sera celle de la main tendue. La communication sociale sera celle du leadership de la parole. Le paysage social sera celui du pluralisme. Le dialogue social sera celui du respect et de l’empathie.

Je m’y prépare et vous invite à vous y préparer. Paix !

Illustration : © rms164

Partager sur les réseaux sociaux

Article précédent Article suivant